Un p'tit tour dans les Pyrénées

Publié le par 'Lo

Ce weekend, Nonoz, moi-même, et le truc qui grandit dans mon ventre, avons décidé d'aller profiter du soleil dans le Sud, chez des amis qui vivent à Perpignan. Etant donné que mes sports de prédilection me sont dorénavant interdits - ou en tout cas pour les quelques mois à venir, il a bien fallu que je me rabatte sur autre chose que l'escalade et la course à pied... Je me suis donc mise cette semaine à la piscine (j'aime pas l'eau, j'ai horreur de nager, mais je déteste encore plus rester à ne rien faire), et un des objectifs du weekend était d'aller marcher, et de se trouver donc une petite rando peinarde.

Notre choix s'est porté sur la rando du Puig Neulòs, qui démarre du Coll de l'Ullat, à 1h environ de Perpignan. Elle est indiquée de niveau "facile" (parfait pour moi), 6 kms, 1h30 de marche, avec un denivelé de 320m (le plan détaillé se trouve ici). Tou ça me paraissait bien dans mes capacités du moment, alors c'est parti !

Un p'tit tour dans les Pyrénées

Bon, le denivelé était un peu rude au départ, mais surmontable en y allant doucement (et sachant que je n'ai pas franchement l'habitude de la randonnée). On a croisé des vaches de partout (même au milieu de la route en montant en voiture à vrai dire !), et le panorama, même si il était un peu couvert, vallait l'effort. Attention tout de même, en cas de grand vent, ça doit souffler un peu fort le long de la crête. Le sentier longe la frontière espagnole, est bien balisé, et se termine au niveau d'une espèce d'antenne rouge et blanche qu'il est impossible de louper.

Meuh !

Meuh !

Panorama sur l'Espagne

Panorama sur l'Espagne

Par contre, comme rien n'est jamais simple quand je me lance dans ce genre d'aventure, les choses ne pouvaient pas être si simples ! L'itinéraire indiquait un puit à neige sur le chemin, atteignable après un détour de 10 minutes de marche. J'avais la flemme à la montée, mais la motivation étant revenue à la descente, nous sommes partis à la recherche de ce fameux puit. Et nous avons cherché. Et cherché encore. Beaucoup plus longtemps que 10 minutes. A la fin, Nonoz est même parti en courant devant pour voir s'il trouvait quelque chose. En vain. Nous avons abandonné après 30 minutes de recherches infructueuses, et nous avons donc attaqué la montée du retour pour rejoindre le chemin. Et ça montait. Beaucoup trop à mon goût et à celui de mon ventre ! Finalement nous avons rejoint le refuge de départ, après non pas 1h30 mais 3h de marche. Bonne moyenne. En demandant des explications aux gérants du gîte, nous avons appris que le problème ne venait pas en fait de notre manque d'orientation, mais tout simplement d'une erreur sur la carte : ils indiquent le puit à mi-chemin sur le trajet, alors qu'il se trouve en fait... au sommet. Forcément.

Enfin au moins, je peux dire que j'aurais bien marcher ! (et mes mollets me le rappellent encore...)

Un p'tit tour dans les Pyrénées

Publié dans Trips

Commenter cet article